Qui était Maria Montessori ?

Qui n’a jamais entendu parler de la méthode Montessori ? Dans le monde de la petite enfance, impossible d’y passer à côté. Même parmi certains professionnels de la santé ou encore dans l’éduction, la pédagogie Montessori est aujourd’hui utilisée sans différents domaines de l’enfance.

Mais qui était Maria Montessori ? Telle est la questions à laquelle nous tenterons de répondre ici...

Maria Montessori est connue pour avoir été une des premières femmes médecins en Italie à la fin du XIXe siècle, mais aussi et surtout une pédagogue hors du commun qui a fait avancer le monde de l’instruction et de l’apprentissage.

Née le 31 août 1870 à Chiaravalle en Italie, ses parents souhaitent lui donner une bonne éducation afin qu’elle puisse devenir enseignante, comme la plupart des femmes bien éduquée. Mais Maria a une toute autre envie : elle souhaite devenir médecin, un monde professionnel réservé alors aux hommes. Avec le soutien de sa mère, elle sera une des premières femmes, pour ne pas dire la première, à entrer en faculté de médecine. Elle est diplômée à l’âge de 26 ans, spécialisée en biologie, philosophie et psychologie.

Malgré son diplôme, elle n’exerce pas en tant que médecin les premières années suivant ses études : elle est d’abord assistante à la clinique psychiatrique de l’université de Rome. Selon le site « Découvrir Montessori.com », à cette période, Maria visite des asiles de la capitale italienne et suit des enfants traités comme « fous ». Elle se passionne alors pour l’éducation de ces enfants avec des troubles mentaux, en s’inspirant notamment des travaux de deux médecins français, Jean Itard et Edouard Séguin. Parallèlement, elle travaille également sur les maladies nerveuses infantiles.

Et le site internet qui lui est dédié d’indiquer : « C’est en 1899 lors d’un congrès pédagogique à Turin que Maria Montessori met en place la première pierre qui suscitera l’intérêt en Italie et notamment celui du ministre de l’éducation nationale, Guildo Bacelli, qui invita Maria Montessori à donner une série de conférences à Rome. Elle deviendra, peu après de temps, la première directrice de l’école d’Etat d’othophrénie, de 1889 à 1901. » Le médecin forme ses collègues, voyagent, observent… et travaille alors sur la pédagogie qui portera son nom encore connue aujourd’hui.

Une pédagogie qui ne s’adressera pas uniquement à des enfants porteurs de troubles mentaux, mais qui deviendra une pédagogie à part entière pour l’ensemble des enfants. En effet, dès le début du XXe siècle, Maria commence à travailler avec des enfants sans trouble, dits « normaux », elle reprend les travaux déjà réalisés, observe, se forme… Et pendant sept ans, elle élabore sa fameuse méthode et pédagogie. Dès 1908, la femme médecin est reconnue à l’échelle internationale pour ses travaux. A peine âgée de 40 ans, Maria Montessori passe une autre étape et crée des «Maisons des enfants » dans les quartiers défavorisés d’Italie. Elle devient formatrice de sa propre méthode, et cela à travers le monde. En 1929, elle créé l’Association Montessori Internationale. Dix ans plus tard, elle part travailler en Inde jusqu’en 1946. Elle meurt en Hollande à l’âge 82 ans en laissant derrière un héritage important dans le monde de l’enfance…

Athénaïs Louison

Source : Decouvrir-montessori.com

Retour haut de page